Et toi, tu votes qui ? Parler politique au travail

À l’approche des présidentielles, il n’est pas rare de voir des sujets politiques s’inviter au centre des conversations. Mais celles-ci ont-elles leur place dans le milieu professionnel ? Et si oui, à quel prix ?

Parler librement

Exprimer ses opinions politiques dans son lieu de travail et engager le dialogue est entièrement votre droit, cela relève en effet de la liberté d’expression. Le Code du Travail stipule clairement que « les opinions que les salariés, quelle que soit leur place dans la hiérarchie professionnelle, émettent dans l’exercice du droit d’expression ne peuvent motiver une sanction ou licenciement. » (L2281-3) Dès lors, rien ne vous empêche de parler librement de vos convictions aussi politiques soit-elles. Mais à quel prix ? Quelles en sont les limites ?

Cependant, malgré le fait que ce sujet reste libre, il en convient qu’il peut devenir conflictuel quand deux personnes ne partagent pas les mêmes idées. Et vous vous en doutez, il est assez rare lorsque le ton est déjà monté, de voir ce genre de sujet s’apaiser rapidement. Se crée alors d’un simple désaccord, une ambiance froide voire glaciale et une dégradation des relations au sein du bureau.

La limite

Il est certes autorisé de parler politique et d’exprimer vos opinions, cependant, il est important de ne pas imposer vos idéaux. Le prosélytisme par exemple, distribution de tracts appelant à voter pour un.e politicien.ne, est interdit en entreprise. Vous pouvez être sanctionné si vous manifestez trop vos opinions. En ce sens, le principe de neutralité en entreprise s'impose depuis 2016 avec la loi Travail. Votre employeur peut alors considérer votre attitude comme un abus qui dégrade le bon fonctionnement de votre équipe et de l’ambiance au bureau et vous sanctionner pour cette raison. Mais cela reste dans la limite du raisonnable, un licenciement pour une faute comme celle-ci serait vue comme discriminante.

Même si parler politique est important afin d’échanger sur des opinions différentes, il est parfois déconseillé d’aborder ce genre de sujet au bureau. Il y a en effet parfois beaucoup à perdre dans son environnement de travail qui est souvent là où les divergences d’opinions sont les plus fortes. Il demeure risqué d'afficher ses préférences au travail. C'est là, plus que parmi les proches, que les probabilités de trouver des personnes avec des opinions différentes des vôtres.

En bref,

Aborder des sujets politiques au bureau n’est pas interdit, personne ne pourra vous punir pour cela. Il est cependant important de savoir garder des limites, parler librement oui, mais à quel prix ? Attention à ne pas voir vos opinions dégrader vos relations et votre environnement de travail. Il est important d’avoir ses propres convictions, et de savoir les aborder de manière calme face à des avis qui divergent.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci ! Votre inscription a bien été reçue !
Oups ! Une erreur s'est produite lors de l'inscription.

Essayer Klara dans votre entreprise

Augmentez votre expérience collaborateur dès aujourd'hui en déployant facilement notre solution