La Grande Démission : d’où ça sort ?

Un mouvement de grandes démissions aux États-Unis commence à inquiéter les spécialistes. Aux USA, on compte aujourd'hui plus de 4.3 millions de démissions uniquement sur le mois d’août 2021. Quelles sont les conséquences de ce mouvement qui arrive en France et comment l'éviter ?

En provenance des USA, la Grande Démission a franchi toutes les frontières et vient s’installer en France depuis cet été. Un rapport au travail a changé, entraînant forcément des conséquences drastiques. On peut l'expliquer par un rapport au travail qui a évolué pour lier job et passion dans de nombreux cas.

Comment expliquer ce phénomène ?

On parle ici d’un mouvement de départ de masse des salariés de leur entreprise. Ce phénomène totalement inattendu s'installe en France depuis quelques mois.

Les raisons de ce qu’on appelle aujourd’hui la “Grande Démission” sont diverses et variées.

Le déséquilibre entre l’offre et la demande sur le marché est très chamboulé à cause notamment d’un taux de chômage très bas puisqu’il atteint un record de 7.6%, du jamais vu depuis 2008.

Une autre raison à ces départs massifs est l’arrivée des générations Z sur le marché du travail. Ces nouveaux collaborateurs sont désormais en recherche de sens et de meilleures conditions de travail et n’ont pas en ligne de mire une masse salariale élevée spécifiquement. Une exigence encore plus parlante chez les jeunes qui estiment à 57% des moins de 35 ans préférerait quitter leurs entreprises si celle-ci exigeait un retour à 100% en présentiel.

Cette dernière raison entraîne des décisions importantes pour les entreprises qui doivent désormais miser sur des avantages qui les différencient davantage. Il y a quelques années, votre nouveau collaborateur aurait demandé une voiture de fonction ou un téléphone professionnel par exemple. Désormais, vous ferez face à des questions sur l’impact carbone de votre entreprise ou encore sur ce qu’apportent vos missions au monde (sociétalement, politiquement, économiquement parlant).

Mais pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi en si grand nombre ?

Après presque 2 années de confinement, de couvre-feu et de crise sanitaire, les personnes entrant sur le marché du travail se sont questionnées sur le sens de leur vie et le choix de leur carrière professionnelle.

Un phénomène qui traduit un changement de comportement de la part des salariés et une remise en question du marché du travail dans son ensemble (recrutement, avantages, conditions de travail, gestion des carrières…). Alors, quelles sont les solutions à ce changement drastique ?

Engager vos équipes pour les fidéliser

Cette période marque un tournant dans la redéfinition du travail tel qu’on le connaît. Les organisations et les entreprises elles-mêmes vont devoir (encore) s’adapter drastiquement d’ici quelques années voir quelques mois seulement.

L’organisation managériale des équipes va être clé dans l’arrivée des nouveaux talents dans leurs entreprises. Via un onboarding et/ou un reonboarding, cela participera à la diffusion de la culture d’entreprise, des valeurs et objectifs de l’entreprise. Cette organisation participe également à apporter des conditions de travail essentielles à la rétention de vos collaborateurs.

Les conditions de travail méritent d’être analysés à la vue des changements récents.

Depuis quelques années, beaucoup d'entreprises on fait le choix de mettre l'accent sur les conditions de travail de leurs employés. Cela se traduit, par exemple, par la mise en place ou la réécriture des chartes RSE (Responsabilités Sociales des Entreprises). Elles ont en quelque sorte anticipé cette grande démission en essayant d’instaurer un sens aux missions de leurs collaborateurs et ainsi, préparer la rétention de leurs collaborateurs dans leurs entreprises.

Dans ces conditions, optimales l’engagement collaborateur rentre en jeu. Puisque les collaborateurs sont en quête de sens dans leur travail, apporter une expérience collaborateur engageante et personnalisée peut jouer un rôle dans sa fidélisation. Un suivi constant des missions de votre collaborateur, un partage de connaissances et une visibilité sur l’évolution de ses compétences permet une gestion de sa carrière optimisée.

Certaines solutions existent déjà et poussent dans ce sens de l’engagement des équipes au travail. Les solutions sont là, les entreprises souhaitent (logiquement) s’adapter au marché du travail. Alors, il n’y a plus qu’à !

Résumé :

La Grande Démission n’est pas un si grand mystère finalement. Mais est-ce conjoncturel ou un effet de mode ? On ne le sait pas encore mais c’ici là, le travail tel qu’on le connaît aura totalement changé et les entreprises feront face à une gestion du changement encore jamais vue. Une rupture parmi tant d’autres mais qui, ici, engendre des dégâts considérables sur les décisions que les entreprises souhaitent mettre en avant ainsi que les conditions de travail qu’elle souhaite partager.

Ainsi, l’instauration d’un système d’engagement de vos collaborateurs est primordiale pour éviter de faire partie de ces entreprises qui encaissent cette crise. Les évolutions vont dans le bon sens.


Sources :

La Tribune

The Conversation

FI

Les Echos

Tous vos articles premium sont disponibles ici : Blog premium


Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci ! Votre inscription a bien été reçue !
Oups ! Une erreur s'est produite lors de l'inscription.

Essayer Klara dans votre entreprise

Augmentez votre expérience collaborateur dès aujourd'hui en déployant facilement notre solution