Quitter son entreprise avec le sourire, c’est possible ?

8% des salariés français affirment que leur entreprise prévoit un accompagnement spécifique pour les collaborateurs qui ont décidé de la quitter. Faites-vous partie de ces entreprises ?

Malheureusement l’offboarding n’apparaît que très peu dans les programmes d’engagement des collaborateurs et c’est pourtant un atout clé pour ce même engagement.

Un autre chiffre important est que 40% des salariés quittant une entreprise sont prêts à y revenir (Tissot). On parle aussi de salarié “boomerang”, un salarié qui a de multiples avantages car il permet un onboarding plus facile et un recrutement boomerang aussi. Si ce salarié est revenu, c’est qu’il revient avec un climat positif. Une des raisons de l’offboarding est donc de continuer la fidélisation malgré le départ de votre collaborateur.

Grâce à ce chiffre de 40%, vous savez désormais pourquoi offboarder dans votre entreprise. Comment procéder maintenant ?

Un processus à intégrer dans votre entreprise

Rien n’est simple dans un offboarding, autant pour le collaborateur quittant l’entreprise que l’entreprise en elle-même. C’est pourquoi un processus évitant toute atmosphère malsaine (plus d’engagement, plus d’accompagnement) doit être mis en place.

Informer l’équipe du départ de votre talent est une première étape afin de ne créer aucun malentendu et ainsi promouvoir l’esprit d’équipe. En informant, on adapte les mentalités et les actions.

Ne pas délaisser l’accompagnement de votre collaborateur sous prétexte qu’il quitte l’entreprise dans quelques mois ou quelques semaines car l’accompagnement de votre salarié permettra une fidélisation de celui-ci sur le long terme dans votre entreprise.

Tout collaborateur quittera son entreprise à un moment donné (que ce soit dans quelques mois ou dans des dizaines d’années) mais il y a de fortes chances que cela finisse par arriver malgré la durée moyenne en entreprise d’un salarié de 10 ans. Pouvoir accompagner votre collaborateur et faire qu’il accompagne les autres dans ce changement d’organisation est crucial.

En effet, faire la passation des connaissances et des informations est nécessaire à la bonne conduite du projet et aux avancées individuelles et collectives de vos collaborateurs. C’est souvent un casse-tête en entreprise mais cette passation peut se faire de manière fluide en discutant avec votre collaborateur, rédigeant des documents de transferts officiels sans négliger la culture du travail et en mettant en avant votre aide au quotidien.

Perdre un collaborateur, c’est perturber l’équilibre qu’il existe entre toutes les équipes présentes dans l’organisation. Une réorganisation du système interne de l’entreprise pour éviter un déséquilibre et un manque dans les activités quotidiennes doit être pensée et mise en place pour faire plus que compenser cette perte.

Terminer le processus d’offboarding en beauté. Analyser les réussites et les objectifs de votre collaborateur via un entretien final avec lui. Fidéliser et engager vos collaborateurs nécessitent de les récompenser et prendre du temps pour leur montrer votre reconnaissance (même lorsqu’ils décident de quitter votre entreprise). Car, après un pot de départ avec toutes les équipes, votre collaborateur fera peut-être partie des 40% des salariés qui sont prêts à revenir dans leur entreprise.

Comment prendre soin de son collaborateur qui s’en va malgré tout ?

Si vous souhaitez continuer à engager votre salarié, un accompagnement de la part du manager ou du responsable des ressources humaines doit se faire jusqu’au dernier moment.

Un conseil pour soutenir la relation “collaborateur-superviseur” peut notamment être de lui demander s’il souhaite communiquer lui-même à l’équipe ou si vous pouvez les en informer vous-mêmes de son départ. Cela mettra en lumière votre engagement envers la relation que vous entretenez avec lui et que vous considérez un collaborateur aussi important qu’un client.

Le maintien du lien avec votre salarié se fait sur la durée. Garder un suivi régulier et une communication fluide avec vos équipes est capital pour conserver un engagement collaborateur fort avant, pendant et après son passage dans l’entreprise.

Résumé :

Les processus d’offboarding sont trop peu investis dans les organisations et méritent de s’y attarder un peu plus longuement. Engager vos équipes peut vous être bénéfique pour instaurer une culture d’entreprise bienveillante, une image de marque positive ainsi qu’un accompagnement cohérent pour votre salarié.

Maintenir le lien sur la durée via un onboarding, des outils RH de suivi et un offboarding permettra sur le long terme de fidéliser vos talents et de les rassurer sur l’organisation et les valeurs de l’entreprise.


Sources :

Ignition

Paccioli

RH Info

PeopleDoc

Tous vos articles premium sont disponibles ici : Blog premium


Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci ! Votre inscription a bien été reçue !
Oups ! Une erreur s'est produite lors de l'inscription.

Essayer Klara dans votre entreprise

Augmentez votre expérience collaborateur dès aujourd'hui en déployant facilement notre solution