Reconversion professionnelle : un enjeu à 3 dimensions (au moins)

La demande peut venir autant du salarié que de l’entreprise, c’est pourquoi la reconversion professionnelle de vos talents touche beaucoup de dimensions à la fois.

La crise sanitaire à permis à beaucoup de collaborateurs de remettre en question leurs valeurs au sein de la société et en particulier le sens de leurs parcours professionnel. Est-ce réellement utile ? Pourquoi je travaille ? Y a-t-il un impact positif sur l’utilisateur et sur l’environnement ? Toutes ces questions ont poussé beaucoup de français à penser à une reconversion professionnelle (9 sur 10 pour être précis) et 1 actif sur 5 est déjà engagé dans ce processus. Comment pouvez-vous faire en sorte que ces reconversions se fassent internes et pourquoi si important ?

Un enjeu pour les salariés

Un nouveau défi pour les salariés est la reconversion. Une reconversion peut être un changement très drastique (changement de métier, de secteur et d’entreprise) ou plus souple notamment avec un changement de métier au sein de l’entreprise actuelle du salarié reconverti.

Une envie de reconversion qui caractérise les nouvelles tendances de mobilité et de changement au sein des entreprises, se généralise de manière assez prononcée. Sortir de sa zone de confort est un défi pour les salariés puisqu’ils se heurtent à une masse salariale qui va peut-être diminuer, ils doivent repartir à 0 sur la découverte de nouveaux métiers, de nouveau secteur, de nouvelles façons de travailler…

Ces envies d’ailleurs sont comprises par les entreprises, c’est pourquoi les salariés en reconversion peuvent profiter des formations proposées par leurs entreprises actuelles afin de développer leurs nouvelles compétences dans un environnement qui leur est familier. Le CPF (Compte Formation Pro) permet à vos collaborateurs de profiter de ses formations pour leurs reconversions 100% financés par le compte de ce même collaborateur.

Un enjeu pour les RH

Les formations et les processus d’apprentissage pour les personnes en reconversion sont possibles en entreprise et doivent même être promus afin d’engager et fidéliser vos talents.

Proposer ces formations, c’est investir dans vos salariés pour qu’ils restent au sein de votre entreprise malgré leurs changements de postes. Les RH sont en général assez enclins à miser sur la montée en compétences de leurs salariés, quitte à prévoir une réorganisation de l’entreprise, d’où l’enjeu fort qui les attend. À l’heure de la grande démission et des nouvelles attentes des salariés, les missions RH sont de plus en plus adaptées et nécessitent de nouvelles normes ainsi que de la flexibilité.

La fin des carrières longues en entreprise met à rude épreuve l’aspect formation. En effet, en moyenne une personne change d’emploi entre 5 et 13 fois au cours de sa carrière. C’est là également qu’entre en jeu la gestion des carrières dans les ressources humaines et l’évolution du salarié.

Ça commence à faire beaucoup ! Des outils simplificateurs permettent aujourd’hui de redéfinir ce travail RH et de s’adapter à leurs nouvelles problématiques de digitalisation, de gestion de mobilité ou encore de suivi des compétences après une formation de reconversion par exemple.

On parle depuis le début de l’envie du salarié, mais les entreprises ont également leur rôle à jouer dans les reconversions professionnelles de leurs employés, et elles l’ont bien compris.

Un enjeu pour les entreprises

La demande ne provient pas seulement de vos collaborateurs, mais peut aussi venir de vous et de votre entreprise. Souhaitant remotiver vos équipes, faire évoluer les activités et la vision du secteur, vous avez l’occasion de proposer des formations de reconversion pour aider vos talents.

Un enjeu pour les entreprises également qui misent sur une stratégie des compétences, comme de nombreuses aujourd’hui (54% selon Wenabi, une plateforme d’engagement solidaire des entreprises). Votre objectif sera de les accompagner au mieux dans cette reconversion, encore une fois pour fidéliser et encenser les choix de découvertes des salariés.

En plus de ces objectifs, l’employeur a des obligations concernant les reconversions de ses salariés :

  • leur permettre d’occuper un nouvel emploi dans le cadre d’un reclassement,
  • assurer la formation d’un jeune en contrat d’insertion ou d’alternance,
  • appliquer l’accord ou la convention collective,
  • se conformer au contrat de travail s’il contient une obligation de formation.

Chiffres sur les salariés en entreprise mettant en avant la reconversion professionnelle, d’après Nouvelle Vie Professionnelle.

Résumé :

Engager vos collaborateurs sur le long terme et suivant leurs envies d’évolutions, engage beaucoup d’entités. L’entreprise, les salariés, les équipes RH, tous sont mobilisés pour offrir des formations et des accompagnements pour des reconversions internes.

Les promouvoir est le meilleur moyen pour permettre à vos collaborateurs de découvrir de nouvelles compétences, de nouvelles manières de travailler et ainsi diversifier votre champ des possibles.

Sources :

APICIL

WITPOTENTIELLES

PRIUM PORTAGE

Tous vos articles premium sont disponibles ici : Blog premium


Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci ! Votre inscription a bien été reçue !
Oups ! Une erreur s'est produite lors de l'inscription.

Essayer Klara dans votre entreprise

Augmentez votre expérience collaborateur dès aujourd'hui en déployant facilement notre solution