Start-up et RH : Ils misent tout sur l’innovation et ils ont raison !

Les grandes entreprises souffrent, et ça les start-up l'ont bien compris. L'heure est à l'entraide et en cette période de crise, les innovations RH Tech amènent le changement et sont prêtes à proposer leur solution au monde entier.

Les grandes entreprises souffrent, et ça les start-up l'ont bien compris. L'heure est à l'entraide et en cette période de crise, les innovations RH Tech amènent le changement et sont prêtes à proposer leurs solutions au monde entier.

En 2021, le milieu des ressources humaines et de la Tech fait bon ménage. La gestion managériale en particulier, est au cœur des discussions dans toutes les entreprises voulant instaurer le bien-être au travail pour leurs salariés. En effet, d'après un récent sondage de l’IFOPpublié en mai 2020, 81 % des salariés considèrent le bien-être au travail comme un enjeu prioritaire au sein de leurs entreprises. L'univers de la technologie lui, est en constante évolution depuis l'arrivée d'internet, des smartphones et des logiciels Saas. Ces derniers sont au centre des start-up Tech, ayant besoin de recourir à l'innovation pour toucher les grands groupes et démocratiser le numérique dans leur stratégie au quotidien.

Comment commencer un article sur les technologies RH sans parler de Klara ?

Klara équipe les professionnels des ressources humaines et de la formation sur le suivi des collaborateurs dans le cadre de programmes de développement des compétences. Lancée en 2020 par Romain Etay et Nazim Chibane,deux ex-Bpifrance, Klara propose une plateforme de valorisation des politiques de développement RH.

Klara offre un service de logiciel Saas pour les entreprises qui ont pour objectif de mettre en avant l'évolution des compétences de leurs talents et ainsi leurs affiliés des missions adaptées à leurs attentes.

La start-up hébergée à Station F, collabore aujourd’hui avec des groupes tels que Carrefour, Thales ou encore BPCE, et développant ainsi sa solution auprès de plus de 10 000 utilisateurs. Les EXCEL et les logiciels SIRH peu ergonomiques ne sont plus au goût des responsables des ressources humaines, ni au goût de Klara. La start-up a d'ailleurs levé récemment 1.2 millions d'euros pour klarifier l'expérience collaborateur et devenir la première plateforme de TalentManagement en Europe.

D’autres outils existent spécialisés dans la mobilité professionnelle (interne & externe), proposant des tests de métiers déjà dans votre entreprise ou en cours d'instauration. Ils offrent une aide aux RH à sortir du fonctionnement par silos et fluidifier les relations entre les services. Ces fonctionnalités donnent les moyens de tester des nouveaux métiers pour mieux rebondir professionnellement. Parce que l’expérimentation concrète d’un métier qui correspond à ses softs skills (compétences comportementales), et à ses envies permet de décider « en conscience » de sa prochaine étape de vie professionnelle.

Cette solution met en lumière les problématiques RH du moment tel que les entretiens, l'onboarding des nouveaux salariés, la GPEC, la fluidification de la communication entre les employés etc.

De plus, certaines start-up mises plutôt sur des fonctionnalités de communication interne pour fluidifier les échanges en entreprise. À la manière d'un Messenger (messagerie Facebook), elles informent les activités des employés par des publications interactives. Les start-up mettent en avant le besoin de bien-être grandissant chez les grandes entreprises et proposent ainsi une solution(encore une fois) digitale pour les aider dans leurs tâches quotidiennes.

« Bien-être au travail » : la question ne s’est jamais autant posée qu’aujourd’hui, alors que paradoxalement, les situations de souffrance au travail n’ont jamais paru aussi nombreuses… Parce qu’on en parle plus ? Parce que les travailleurs expriment des exigences plus fortes en termes d’équilibre de vie et d’épanouissement professionnel ?Qu’importe la raison, finalement : le bien-être au travail doit s’imposer comme une priorité pour les entreprises et pour leurs salariés,quels que soit leurs niveaux de hiérarchie.

C'est simple, 60 % des collaborateurs se sentent plus motivés au travail quand l'employeur prend en considération le bien-être physique et mental au bureau. Plus de chiffres ? Alors de plus, la productivité des salariés heureux augmenterait de 12 %comparés à un employé classique. Des chiffres qui parlent, peut-être, mais des actions qui peinent à suivre, pour l’instant…

Tous vos articles premium sont disponibles ici : Blog premium

Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci ! Votre inscription a bien été reçue !
Oups ! Une erreur s'est produite lors de l'inscription.

Essayer Klara dans votre entreprise

Augmentez votre expérience collaborateur dès aujourd'hui en déployant facilement notre solution