Un leader empathique entraîne-t-il plus d’engagement ?

Être empathique dans le milieu RH peut être à double tranchant. Trop ou pas assez, à vous de trouver la combinaison parfaite pour engager vos équipes.

Cet article ne vous incitera pas à être empathique sans raison apparente. Les raisons sont multiples justement et ont des conséquences importantes au sein de votre entreprise.

Quelle est cette autre casquette des professionnels RH et comment engager ses collaborateurs à partir de certains contextes imprévus ?

Comment faites-vous actuellement ?

Qu’est-ce que diraient vos salariés sur votre manière de travailler et de communiquer avec vos équipes en tant que RH ? Pas facile à déterminer comme ça. Nous allons donc analyser si vous êtes vu comme empathique ou non auprès de vos salariés. Vous mettez-vous suffisamment à la place de vos collaborateurs ou encore ressentez-vous les émotions que peuvent ressentir vos équipes ?

La pandémie a créé une source de stress infinie pour tout le monde. Entre confinement, couvre-feu, masque en entreprise et adaptation, l’empathie à l’opportunité de s’installer dans le milieu de ressources humaines pour alléger tous ces poids au quotidien. Une étude mondiale réalisée par Qualtrics a révélé que 42 % des personnes ont vu leur santé mentale se dégrader suite à cette période de pandémie.

Mais alors, comment utiliser l’empathie à bon escient sans laisser vos salariés se relâcher dans leurs efforts non plus ?

Les avantages collaborateurs sont aussi des avantages entreprises

Mettez en avant les avantages collaborateurs de votre entreprise. L’empathie mène à la considération de vos salariés. Si vous tenez compte de leurs problèmes personnels, ils seront plus à l’écoute des problèmes professionnels de l’entreprise.

Le mot tendance de 2022 : flexibilité

Accorder de la flexibilité est également un élément important concernant l’empathie des ressources humaines. Adapter les horaires de travail, accorder du télétravail aux personnes qui en ont besoin, programmer des formations d’aides ou de développement pour les employés, démocratiser la déconnexion pendant les week-ends et jours de congé, tous ces points de vigilance amèneront un engagement plus important pour vos collaborateurs qui sont la clé de la réussite de votre entreprise (les entreprises à fort taux d’engagement sont 21 à 44% plus profitables).

Pour l’instant, rien qu’avec ces premières pratiques, vous avez augmenté le taux d’engagement de vos collaborateurs, amélioré leur fidélité et leur santé mentale, optimisé une productivité accrue et une motivation supplémentaire. Pas mal, mais peut-on espérer mieux ? Car oui, ce serait une erreur de penser que la motivation au travail est la même pour tout le monde.

Une amélioration nécessaire

Faire preuve d’empathie c’est faire ressortir des qualités essentielles d’un personnel des ressources humaines et de ses collaborateurs évidemment. Être ouvert, s’intéresser à l’autre et à ses problématiques, maîtriser sa communication, rien de bien méchant au contraire et qui peut avoir des effets très positifs sur la réussite de l’entreprise.

Quand en faire preuve ? La régularité est le maître mot concernant ses collaborateurs et son suivi, qu’il soit sur ses compétences ou sur ses missions de manière générale. Si ses missions sont conformes aux attentes alors évidemment vous avez une raison de plus pour faire preuve d’empathie envers ses potentielles demandes de télétravail ou de vacances ajustées.

Beaucoup de moments de doute sont à prévoir dans le monde du travail, tout n’est pas linéaire. C’est dans ces moments-là qu’un choix doit être fait entre miser sur la productivité et le travail en lui-même ou sur l’engagement de votre collaborateur (et donc l’aspect empathique bien sûr). Tout n’est pas tout noir ou tout blanc, mais quel sera votre fil conducteur dans les instants décisifs de votre entreprise ?

À noter que 20% des collaborateurs mettent plus de temps à finir leur tâche depuis la pandémie (peu d’interactions sociales, des collaborateurs délaissés pour rebondir économiquement…).

L’empathie RH, concrètement ça donne quoi ?

Chez Klara, on ne peut pas ne pas mettre en lumière l’engagement de vos équipes et vous dire que ça n’a aucun impact. Aujourd’hui beaucoup comparent l’expérience client à l’expérience collaborateur. C’est un réel débat qui existe et qui montre l’importance grandissante que prend l’engagement collaborateur dans la vie des entreprises. Un chiffre parlant peut en témoigner, 76%. C’est le pourcentage des personnes qui ont fait l’expérience de l’empathie de la part de leurs dirigeants ont déclaré être engagées par la suite, contre seulement 32 % des personnes qui ont fait l’expérience de moins d’empathie. (Forbes)

C’est clair, l’empathie dans le milieu RH entraîne les collaborateurs dans un mouvement positif et de dynamisme sans pour autant les démotiver, bien au contraire. L’empathie impacte positivement la créativité, la fidélisation, l’inclusivité, la coopération ou encore la santé mentale de vos salariés. En allant plus loin, on peut ajouter que le recrutement est aussi touché. Engageant une culture d’entreprise positive, les candidats seront plus touchés par les conditions de travail que vous leur offrez et ainsi seront attirés pour rejoindre votre équipe.


Résumé :

L’empathie contribue à l’établissement de relations et de cultures organisationnelles positives, et elle est également source de résultats. L’empathie n’est peut-être pas une compétence toute nouvelle, mais elle revêt un nouveau niveau d’importance et les nouvelles recherches montrent clairement que l’empathie est la compétence de leadership à développer et à démontrer maintenant et à l’avenir dans le monde du travail.


Sources :

Meta

Perrault & Associés

Focus RH

Forbes

Tous vos articles premium sont disponibles ici : Blog premium


Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci ! Votre inscription a bien été reçue !
Oups ! Une erreur s'est produite lors de l'inscription.

Essayer Klara dans votre entreprise

Augmentez votre expérience collaborateur dès aujourd'hui en déployant facilement notre solution