La guerre des talents

Comment attirer et fidéliser vos talents ? Voici des pistes pour séduire et retenir les profils qui correspondent à vos attentes.

           Le recrutement : un défi pour les dirigeants

Avant d’aborder la « guerre des talents » et les adaptations des entreprises par suite de ce phénomène, évoquons la partie recrutement. Une étape délicate et parfois dangereuse pour certaines entreprises ne sachant pas comment entamer ce processus.

L’entretien entre candidat et recruteur doit être un moment d’échange permettant de connaître les ambitions, compétences et personnalités de chacun. En effet aujourd’hui ce sont autant les recruteurs qui choisissent leurs candidats que les candidats qui décident de leur futur recruteur.

Proposez une aventure. Vendez du rêve. Vous êtes le candidat du candidat pendant cet entretien. En effet, 70% des recruteurs pensent que c’est le candidat qui est le plus en situation de choisir. Or, parmi ces candidats, 62% pensent, eux, que ce sont les recruteurs qui choisiront. Une situation qui permet de donner et de tirer le meilleur de chacun des deux partis.Offrez du challenge et une adaptation facile pour votre interlocuteur si vous voulez qu’il soit réellement conquis par l’offre.

           L’onboarding,l’accompagnement et le futur de vos employés

Vous avez recruté votre nouveau talent ! Défi rempli avec succès !

Maintenant, les attendus sont-ils au rendez-vous ? Souhaitez-vous garder votre talent indéfiniment ? Ces questions ne sont analysables qu’à partir d’un certain temps passé dans l’entreprise et un approfondissement des capacités de son talent. Avant de pouvoir se projeter à moyen, voire long terme, il est donc primordial d’engager le collaborateur et de l’onboarder correctement dès ses débuts afin de faciliter son intégration. Cela aura nécessairement des répercussions sur sa vision de l’entreprise et sur son attachement à celle-ci.

 

Depuis quelques années, certaines compétences mises en avant sur le CV sont de plus en plus biaisées chez les candidats. En effet, les compétences ne durent plus que 2 ans en moyenne contre 15 ans en 1980. Un vrai manque de cohérence pour les candidats et de perte de temps pour les employeurs rendant le recrutement encore plus fastidieux. En plus de devoir choisir le bon candidat (qui se fait rare), il faut surtout ne pas le perdre. Mais est-ce vraiment une nouveauté ?

Lorsque les nouveaux talents se lancent sur le marché du travail, ils ne se voient malheureusement pas rester plus de 5 ans dans leur entreprise. C’est pourquoi des nouvelles solutions sont apportées aux entreprises. Des solutions ergonomiques, simples d’utilisation et offrant un gain de temps considérable aux managers, leur libérant ainsi du temps qu’ils peuvent notamment accorder au bien-être de leurs collaborateurs dans l’entreprise.

La guerre des talents a toujours existé, la rareté des candidats, le manque de compétences dans certains domaines, les entreprises en compétition pour se démarquer dans le recrutement, c’est le quotidien des recruteurs depuis des années. Or les compétences, comme vous le savez, cela s’acquiert. Avec Klara, lors de l’arrivée de nouveaux collaborateurs, vous profitez d’un onboarding digital qui répondra à vos attentes. Une étape clé pour entamer le suivi de votre talent, l’intégrer dans votre société et entamer sa fidélisation. Puis, vous gagnez en visibilité sur l’évolution des compétences de vos salariés grâce à un suivi régulier et vous avez un retour de leur part via des questionnaires personnalisés afin de représenter la vision de chacun des collaborateurs.

Actuellement, la guerre des talents dépasse la logique sectorielle.

« C’est ce que l’on observe avec les ingénieurs en mécanique de l’automobile qui sont recrutés par les sociétés de services du secteur de l’énergie, les ingénieurs en géoscience attirés par certaines banques aux opérateurs pétroliers, et peut-être bientôt, les laboratoires pharmaceutiques qui vont séduire les ingénieurs grands comptes travaillant dans les secteurs B2B ». Gérald BOUHOURD,fondateur à C&S Partners

           L’expérience collaborateur, une mission à ne pas prendre à la légère

Vous l’aurez compris, le candidat a besoin d’un suivi constant. De son recrutement, jusqu’à son accompagnement et son évolution au sein de l’entreprise. Beaucoup de salariés estiment que leurs suivis ne sont pas assez bien gérés par leurs employeurs et que cela affecte leur bien-être au travail. Sur la plateforme Klara, vous pouvez facilement définir vos managers et collaborateurs, les droits d’accès aux suivis permettant une visibilité complète sur leur insertion et leur potentielle évolution au sein de l’entreprise.

De nombreuses start-up ont bien compris ce problème et fournissent des solutions adaptées aux entreprises de toutes tailles. Je vous invite à découvrir notre article mettant en avant les innovations Tech au service des RH: ArticleStart-up et RH : Ils misent tout sur l’innovation et ils ont raison !

Les solutions sont concrètement très utiles pour les collaborateurs et les managers, néanmoins elles ont un effet favorable à la productivité si et seulement si l’environnement l’est aussi. Le cadre de travail est primordial pour garder vos talents dans votre entreprise et qu’il soit un facteur d’engagement dans les missions quotidiennes de vos équipes. 87% : c’est la probabilité pour un employé engagé de rester dans l'entreprise, un chiffre assez parlant à une époque où l’expérience des collaborateurs est une source de débat au sein des entreprises.

Sources :

Lesechos

Cercomm

HR Path

Tous vos articles premium sont disponibles ici : Blog premium

Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci ! Votre inscription a bien été reçue !
Oups ! Une erreur s'est produite lors de l'inscription.

Essayer Klara dans votre entreprise

Augmentez votre expérience collaborateur dès aujourd'hui en déployant facilement notre solution